Qui peut affirmer que chanter est une action plus physique que mentale ? Ou à l'inverse, plus mentale que physique ?
Mais au fait, comment réaliser au travers d'un chant, l'union de ces deux pôles soit-disant antagoniques ?
Le chant, peut-être plus encore qu'une autre forme artistique, est une confrontation continue à l'instant, pour l'interprète et son public.

Qui sait respirer, sait chanter : un secret de polichinelle !?

la présence à soi-même est antérieure à toute émission vocale.